Pourquoi créer une entreprise?

Publié le par The dudde

Je lis beaucoup de choses à droite et à gauche sur le sujet...

 

En particulier, dans le domaine des ntic en général et donc, de l'e-commerce en particulier, le discours dominant semble être de trouver le bon filon, de développer l'affaire le plus vite possible pour lever des fonds et, in fine, s'en mettre plein les poches.

 

Hum...

 

Je me garderai bien de porter un jugement sur cette manière d'aborder l'entrepreneuriat, après tout chacun ses motivations.

 

Néanmoins, je vais tâcher de décrire ici mes motivations, elles ont au moins le mérite d'être différentes du discours dominant à défaut d'être originales.

 

En fait, l'ensemble du processus et ma motivation repose sur deux piliers:

 

1) la vie est courte, il faut s'amuser dans ce que l'on fait:

travailler prend entre 10 et 15 heures par jour. On sacrifie beaucoup de choses à cela, alors autant que ce soit pour faire ce que l'on aime dans les meilleures conditions possibles. Et, à part quelques veinards qui trouvent un job de rêve, ou d'autres qui arrivent à un compromis acceptable ("Les accomodements raisonnables" dirait Jean-Claude Dubois), ou d'autres encore qui ne se posent pas de question, le meilleur moyen de parvenir à faire ce que l'on aime dans les meilleures conditions possibles pour soi, c'est de créer son entreprise, son job, ses règles du jeu.

Je ne développerai pas plus ce point là, je pense qu'il est évident ou à défaut, compréhensible.

 

2) il est nécessaire d'entreprendre différemment, avec force engagement environnemental et social

l'évolution du monde en général et de nos sociétés occidentales en particulier a fortement tendance, de mon point de vue, à détériorer les conditions de travail et notre environnement social. Discutez avec une personne de plus de 50 ans, qui est et a été salariée, elle vous le dira, travailler aujourd'hui est moins "drôle" qu'hier et plus dur sur le plan moral. C'est un fait, le travail se déshumanise et perd son sens. Les manageurs sont payés au rendement et, par conséquent, leurs collaborateurs deviennent des performances au-delà de toute signification et de tout partage de valeur.

Je fais encore parti de ceux qui pense que notre travail doit avoir un sens, qui nous est propre certes: qui pour gagner plus d'argent, qui pour participer à une aventure collective, qui pour participer au progrès de l'espèce.

Il est devenu très difficile aujourd'hui dans la plupart des grandes entreprise, pour parler de ce que je connais, de trouver ce sens. Le plus évident est devenu le salaire, ce qui finit toujours par créer de la frustration, car c'est une motivation extrinsèque bien moins puissante que la motivation intrinsèque.

Ce que je souhaite à travers la création de ma propre entreprise, c'est redonner du sens au travail. C'est un engagement environnement et social pour que le profit ne soit pas l'unique motivation, ni pour moi ni pour mes futurs collaborateurs. Cela passe par la mise en place de valeurs (j'en avais parlé ici) qui doivent être affichées et partagées.

Cela passe également par le temps. Car cela prend plus de temps de couler des fondations solides, de développer sur le long terme, de ne pas faire de compromis sur les valeurs, de manager autrement, de ne pas vendre le capital pour développer plus vite l'entreprise.

C'est une croissance qui repose sur le temps et sur la qualité.

 

Deux notions qui ont quelques peu disparues ces derniers temps.

Publié dans Entreprendre

Commenter cet article

Seb 29/04/2010 18:28


Bien d'accord avec vous. C'est très CJD, dont je fais partie : l'entreprise au service de l'homme.

Une autre économie est possible.

A bientôt


The dudde 30/04/2010 11:59



C'est en affet la charte du CJD qui m'a inspiré les valeurs que j'ai écrites pour l'entreprise.


Je pense adhérer à cette organisation dont j'ai beaucoup apprécier le discours lors d'une rencontre récente.



francico 29/04/2010 17:26


on dit maintenant TIC et non plus NTIC ... ;D (source: mon prof d'éco)
Je fesais la même erreur car sa change tout le temps.


The dudde 30/04/2010 11:58



Hé hé, c'est ma foi vrai.