Parlons un peu littérature

Publié le par The dudde

J'ai lu dernièrement:

"Le K" de Dino Buzzati, excellent recueil de nouvelles. Je n'avais jamais rien lu de Buzzati et je dois dire que j'ai été très agréablement surpris. C'est...étonnant et, plus rare, cela pousse à la réflexion métaphysique (si si). Je vous le recommande chaudement. Par ailleurs, je vais essayé de me procurer le roman qui l'a fait connaître: "Le désert des tartares". C'était le livre de chevet de François Mitterand qui en savait très long sur la littérature et qui était un fin lecteur. Bref, en matière de littérature, on pouvait lui faire confiance.

Ensuite, j'ai lu "Un trader ne meurt jamais" de Marc Fiorantino. Il y aurait beaucoup de choses à dire, mais globalement, je ne suis pas sûr que ça en vaille la peine. Si vous voulez comprendre pourquoi et comment il existe une catégorie de gens passionnés par l'argent, ce livre peut être un début de réponse.
En ce qui me concerne, j'ai un peu baillé tant les préoccupations de cette catégorie me sont étrangères et finalement, ne m'intéressent pas. En outre, c'est à peine bien écrit.
Gros avantage, ça peut se lire sur un Paris-Lyon et ça ne fait pas mal à la tête, le raisonnement et les analyses d'un trader étant à peu près aussi sophistiqués que: "il fait chaud, les gens vont manger des glaces, j'achète des actions Miko. Avec ce que je vais gagner, je vais à Deauville boire du Dom Pérignon tout le week'end en Aston Martin". (Oups, j'ai dévoilé l'intrigue !!)

Puis il y eut le très beau "Alabama Song" de Gilles Leroy, prix goncourt en 2007. Ce livre romance la vie de Zelda Sayre Fitzgerald, femme de Scott. C'est bien écrit, instructif et passionnant. A lire, définitivement.

Enfin, je suis en train de terminer "Comme une tombe", un polar de Peter James. Je ne connaissais pas cet auteur, pourtant c'est un très bon. Ce polar est juste haletant et il est très difficicle de décrocher du livre une fois celui-ci commencé. Peter James est britannique, il a travaillé longtemps comme scénariste et producteur à Hollywood et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il en est revenu avec un art incontestable du suspens et de la narration. Excellent livre pour terminer la soirée, le plus dur est d'arriver à le fermer pour dormir un peu quand même...

Publié dans Littérature

Commenter cet article