Les avantages et inconvénients comparés de la création d'entreprise

Publié le par The dudde

J'ai travaillé dans de grandes entreprises pendant 12 ans.

 

Comme beaucoup d'entre nous, je partais tôt le matin, rentrais tard le soir et étais souvent en déplacement. Bref, les semaines défilaient avec une étonnante vitesse et j'avais peu de temps à consacrer à ma famille.

Je n'emmenais pas les enfants à l'école et je n'allais pas les chercher.

 

Quand j'avais de la chance et que je n'étais pas en déplacement, je les voyais quand même  le soir.

 

Je ne me plaignais pas, c'est le lot de la plupart des familles et j'avais la chance d'avoir un bon job. On ne peut pas être gagnant sur tous les tableaux. En outre, je me rattrapais le week-end, ou durant les congés.

 

Néanmoins, avec la décision de quitter la Très très grande entreprise pour créer une entreprise, activité que je pilote, au moins dans un premier temps, depuis chez moi, l'organisation a changé.

 

D'une part mon épouse (et concubine) a repris le travail, d'autre part (et en conséquence du premier point), je gère un certain nombre de tâches quotidiennes, dont la plus importante en responsabilité et en énergie: les enfants.

 

Après cette brillante introduction, je viens à mon sujet, les avantages et les inconvénients comparés de cette nouvelle vie par rapport à l'ancienne.

 

Commençons par le meilleur, les avantages donc:

 

- je passe beaucoup plus de temps avec les enfants. Ne faisons pas d'angélisme, quiconque a déjà passé une journée avec deux enfants sait ce que ça demande d'énergie et de patience. C'est un challenge managérial permanent, donc intéressant.

Néanmoins, les petits étant petits, je les aide tous les jours à devenir un peu plus grand, ce qui est une immense satisfaction à côté de laquelle la création d'une entreprise ressemble à un exercice de style dans le genre démonstration du théorème de Bolzano-Weierstrass.

J'ai ainsi pu me rendre compte que les parents qui s'occupent de leurs enfants sont des héros ordinaires. Ils accomplissent tous les jours de grandes choses dans l'anonymat le plus complet.

 

- j'ai une autonomie beaucoup plus grande. Je fais ce que je veux quand je veux. Ma seule contrainte, respecter le planning que je me suis imposé. C'est très confortable. Je peux commencer à bosser à 6h du matin. Faire un break de 9h à 10h pour aller chez Leroy Merlin, en heure creuse, et recommencer après. Ca, c'est bon.

 

- les circuits de décision, qui m'ont tant frustré dans la Très très grande entreprise, sont beaucoup plus courts. Je décide, j'exécute. Ca aussi, c'est très bon.

 

Il y a bien sûr d'autres avantages, mais j'ai cité les plus importants.

 

Viennent ensuite les inconvénients:

 

- la séparation vie pro/vie perso est floue. Mon bureau est dans la maison et j'ai vite fait de m'y retrouver assis, à n'importe quelle heure du jour et de la nuit, y compris le week-end. Il faut également souvent (re)expliquer à la famille que ce n'est pas parce que mon bureau est dans la maison que je suis disponible en permanence pour tout.

Je m'aperçois, à l'usage, qu'il faut beaucoup de discipline pour bien séparer les deux vies de façon à que l'une n'empiéte par sur l'autre (et réciproquement). La qualité des deux s'en trouve grandement améliorée. Je progresse dans ce domaine, mais clairement ce n'est pas facile.

 

- la désocialisation. Je ne suis pas sûr du terme, mais vous avez compris. Je travaille seul à la maison et donc, je rencontre beaucoup moins de gens qu'avant.

Certes, je suis intégré à des réseaux qui me permettent d'échanger régulièrement, je suis également entouré de conseils (banquier, expert-conmptable,...), malgré tout, je passe beaucoup de temps à travailler seul.

Dans la Très très grande entreprise, le travail se faisait en équipe, transversale ou hiérarchique et je rencontrais en permanence beaucoup de gens que ce soit en interne ou en externe. Pour le coup, la transition est rude et il faut non seulement en avoir conscience, mais y prendre garde.

 

Là encore, la liste des inconvénients n'est pas exhaustive, mais j'ai mis les plus importants pour moi.

 

Je pense avoir fait le bon choix pour le moment. La création de cette compagnie est une aventure très intéressante. Je vais bientôt entrer dans la phase deux, les premiers mois de réelle activité commerciale.

Mon affaire est basée à l'origine sur du b to c, puisque je vais vendre aux particuliers. Néanmoins, j'ai trouvé une activité b to b complémentaire dans la prestation de service aux entreprises, par hasard (enfin pas complètement) mais je vous en dirai un mot plus tard.

Publié dans Entreprendre

Commenter cet article

francico 01/06/2010 16:19


Indice pour une nouvelle activité B to B: les Hotels ... ( les hotels Marriott me fournissent à chaque passage d'une paire de pantoufle dispo dans la chambre)