Le week-end aussi

Publié le par The dudde

Echange sympathique ce matin avec un business angel qui suit actuellement un projet e-commerce.
Nous avons discuté de nos affaires respectives, de nos différentes stratégies, etc...

Lui ne se pose pas la question du financement, le financement, c'est lui.

Même si nous sommes sur des modèles et des business différents, ce fut malgré tout intéressant et ses encouragements m'ont beaucoup touché.

En outre, c'est un entrepreneur dans l'âme et il apprécie ma démarche de renoncer à une voie toute tracée pour essayer de créer quelque chose. Je lui ai avoué que ça m'empêchait de dormir quand même régulièrement, il m'a dit que c'était normal.

J'ai décidé de ne pas attendre l'ensemble du financement pour créer l'entreprise, sinon je vais rater le démarrage du mois de septembre. Mes derniers contacts avec les différents organismes de prêt d'honneur ont été bons et je crois que c'est une question de temps.

J'ai également décidé d'investir un peu plus que ce que je souhaitais initialement.



Publié dans Entreprendre

Commenter cet article

Pierre 08/03/2010 06:46


Pour améliorer le sommeil il existe des solutions à base de plantes :-) pour calmer la nervosité aussi ! bien sûr je trouve normal que vous vous posiez tout un tas de questions sur votre avenir
proche, mais jusqu'à présent vous avez obtenu des retours positifs au sujet de votre projet n'est-ce pas ?

petite question au sujet du financement : je croyais que vous ne pouviez obtenir un prêt d'honneur qu'à la condition d'obtenir également un prêt bancaire et inversément ?
sans doute ai-je mal compris cette étape.

bonne journée (et bonne nuit !).


The dudde 08/03/2010 13:49


Bonjour Pierre,
oui et non.
En fait le financement faisant apparaître une partie prêt d'honneur et une partie bancaire, l'obtention de l'un est conditionné à l'obtention de l'autre, et réciproquement.
C'est logique, car le financement repose sur les 2. Donc, si vous n'en obtenez qu'un, potentiellement, le projet n'est pas viable.
Dans la pratique, chacun fait une lettre d'intention: la banque pour dire, ok je prête si prêt d'honneur et le prêt d'honneur pour dire ok si prêt bancaire. C'est l'obtention de ces 2 lettres qui
débloquent les paiements.