Le président et le management

Publié le par The dudde

Récemment, encore, notre président a brûlé la politesse à notre premier ministre en annonçant dans un communiqué des décisions que ce dernier devait présenter à la presse...Ce n'est pas la première fois certes, et notre président est coutumier du fait. Il agit par ailleurs de la même façon avec les ministres du gouvernement.

Et en terme de management, ça donne quoi ?

Le président est le premier manager de France. Il n'ignore pas, en outre, que le premier devoir du manager est l'exemplarité. Ainsi, il doit montrer l'exemple par l'application des bonnes pratiques du management.

Remettons ce que j'ai écrit plus haut dans le contexte de l'entreprise: vous êtes manager dans une société, vous managez une équipe de gens compétents et vous avez chargé l'un de vos collaborateurs d'une présentation à la direction. Sauf, que juste avant sa présentation vous en donnez les grandes lignes et les principales conclusions à vos patrons et vous donnez, en plus et par cette démarche, l'impression que vous en êtes l'auteur...hum, pas très bon pour la motivation de l'équipe.

Ce parallèle est transposable a un grand nombre d'actions du président envers ses collaborateurs: son management est déplorable.

Certes, il n'a pas été élu pour ses qualités de manager, mais pour ses idées, voire son sens politique de la communication.

Malgré tout, le management, c'est son job. En outre, en tant que premier manager de France, il montre l'exemple à tous les autres. Si vous êtes manager, vous pouvez être tenté de penser que le mode de management présidentiel est un exemple et le suivre et...vos collaborateurs finissent par se suicider !!

En conclusion, et c'est là le point de ce post, si la France, ses instances décisionnelles et ses grandes entreprises ont d'aussi mauvais managers, c'est parce que nous n'avons pas cette culture et que nos chefs (politiques ou entreprises) sont de très mauvais exemple en matière de management.

Pour rappel, ce post sur Obama et le leadership. Je n'ai pas souvenir d'un président français s'adressant à des étudiants et leur donnant une formidable leçon de leadership.

Pour terminer, je vous recommande la lecture de ce post d'Alain Patchong sur le management et la motivation des collaborateurs. On y apprend, sans surprise, que l'argent n'est pas la première motivation des salariés.

Publié dans Management

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pierre 10/11/2009 18:47


Sarkozy manque de confiance en ses collaborateurs, c'est évident. Mais sans vouloir prendre sa défense, face à ses ministres qui sont parfois capables de faire les plus belles bourdes en matière de
communication, je me demande s'il n'est pas préférable d'essayer de maintenir une certaine cohérence, quitte à passer pour le maître d'école ou un "mauvais" manager ..