La fièvre bleue

Publié le par The dudde

Difficile d'échapper à l'équipe de France de football en ce moment...Il y aurait une coupe du monde dans l'air que ça ne m'étonnerait qu'à moitié.

 

J'aime le foot. Pas les supporters, pas l'état d'esprit, pas le business. Juste le sport.

 

Ces dernières années, j'ai cependant pu mesurer à quel point le football s'était fourvoyé (en cassation). Le mauvais esprit règne partout: sur les terrains, dans les tribunes, partout. Et ce, quelque soit le niveau.

 

Déplorable.

 

J'ai vu récemment un reportage sur les gamins qui entrent à Clairefontaine à 12 ans. Ce sont les mêmes que l'on retrouve plus tard en équipe de France ou dans les clubs de league 1.

 

J'ai compris pourquoi ils sont comme ils sont.

 

Ils sont gâtés depuis leur plus jeune âge, habitués à être encensés, on leur promet la lune et ils y croient. Pire, ils s'y habituent.

 

Alors à 20 ans, ils sont blasés.

 

On ne leur a pas appris l'essentiel: le plaisir.

 

On ne leur a pas non plus appris le nécessaire: savoir parler, savoir compter, savoir raisonner.

 

A 20 ans, ce sont des enfants gâtés, mal élevés et incultes.

 

La faute aux grandes personnes qui se sont mal occupées d'eux. La faute à la fédération française de football qui devrait se remettre en question et aider ces gamins, les aimer un peu plus, s'intéresser moins à ce qu'ils vont rapporter et plus à ce qu'ils vont devenir.

 

Le monde est dur. Même pour les footballeurs.

 

Publié dans As time goes by

Commenter cet article