La délocalisation en question, la relocalisation

Publié le par The dudde

J'avais écrit un post sur le mirage de la délocalisation. J'y expliquais notamment que c'était une solution court terme (donc plutôt pour des entreprises dont l'actionnaire est un fond d'investissement) et que ce n'était pas forcément une bonne affaire, notemment à vause de tous les coûts cachés qui ne sont jamais évalués.

Toujours sur ce thème, je vous recommande le reportage de Capital ici. Il n'est ni parfait ni exhaustif, mais il illustre, en partie, mes propos et permet de comprendre une partie de la problématique.

Je continue à dire que la délocalisation n'est pas l'unique solution.

Quand il s'agit d'aller conquérir de nouveaux marchés, oui, il est plutôt logique de produire proche de ses clients, mais dans ce cas, ce n'est pas de la délocalisation.

Je continue à dire qu'une entreprise au management courageux et créatif peut s'en sortir sans délocaliser, quitte à revoir ses exigences de rentabilité à la baisse. Mais il faut pour cela utiliser tout ce que nous connaissons aujourd'hui en matière de management, d'organisation industrielle, de communication et il faut avoir une vision long terme.

C'est sûr, ça élimine énormément de candidats.

Publié dans Management

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article