L'équipe de France et le management

Publié le par The dudde

J'avais déjà fait un article sur Raymond Domenech et le management, aujourd'hui on peut généraliser à toute la fédération française de football.

 

Où l'on voit un président de 75 ans, sûrement bon grand-père et raconteur hors pair d'histoires drôles à la buvette du coin, complètement dépassé par son job. Incapable de prendre les bonnes décisions, incapable de manager son staff et encore moins des joueurs qui sont à des années lumières de ce qu'il connaît. Je suis pour le travail des seniors, mais il faut aussi savoir passer la main ou se cantonner à ce que l'on sait faire.

 

Où l'on voit le fruit de ce mauvais management, incarné par Raymond Domenech complètement largué aussi. En ce qui le concerne, ce n'est pas un problème de génération, mais un problème de compétence. Il n'a jamais été fait pour le job. On le savait et on voit le résultat.

 

Quant aux joueurs, collaborateurs d'une équipe sans managers, ils font ce qu'ils veulent et finissent même par se révolter contre cet organigramme bancal qui les mène nul part depuis des années.

 

Evidemment, les journalistes qui se font mener en bateau et prendre pour des imbéciles depuis des années par ce sélectionneur dont l'arrogance cache à peine le manque d'intelligence s'en donne à coeur joie. L'Equipe en tête qui a savamment orchestré le chaos actuel. C'était prévisible. C'est affligeant.

 

L'équipe de France souffre d'un mal français que l'on retrouve dans les grandes entreprises et qui est le manque de culture managériale: où l'on valorise le réseau et le diplôme, où l'on dévalorise la compétence, où l'on méprise les hommes au profit de la carrière.

 

 

Publié dans Management

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article