L'art subtil et délicat du choix des statuts

Publié le par The dudde

Il me faut maintenant choisir les statuts de la société.
Tâche peu aisée, tant les avis divergent à ce sujet. Un point de convergence, néanmoins, il s'agit d'un choix personnel, fonction de tout un tas de facteurs, personnels et professionnels. Me voilà bien avancé !

Initialement, je penchais pour une SAS, essentiellement parce que ça me permet de conserver la cotisation à la caisse complémentaire cadre. C'est un statut un peu "disproportionné" pour une petite entreprise qui démarre, mais mon choix était pour le coup personnel. Inconvénient, les statuts doivent être rédigés par un expert et il faut compter environ 1500€.

Puis, j'ai penché pour la SARL, pour de mauvaises raisons, etje ne bénéfiecierai plus de la complémentaire cadre (à moins d'en prendre une moi-même), néanmois les statuts sont simplifiés.

Et hier, je rencontre un chef d'entreprise qui me dit: "tu devrais faire une entreprise individuelle. C'est le plus simple et compte tenu de la nature de ton projet, ça ira bien dans un premier temps. Mets ton argent et ton temps dans la boîte, pas dans les statuts. Suivant comme les choses évolueront, tu pourras toujours changer de statut le moment venu".

Ca ne me paraît pas sot, mais c'est encore un avis différent.

J'ai encore un bon mois pour me décider et de nombreuses personnes vont encore me conseiller. Espérons que j'irai verrai plus clair.





Publié dans Entreprendre

Commenter cet article

Pierre 31/01/2010 10:40


je pencherais plutôt selon l'avis de l'entrepreneur qui vous a conseillé de créer une EURL dans un premier temps.

avez-vous déjà entrepris des démarches pour trouver une web agency ?


The dudde 01/02/2010 09:46


Finalement, je vais passer par une boutique clef en main, au moins dans un premier temps.


francico 30/01/2010 10:23


Sans rentrer dans les détails..., le gros problème de l'entreprise individuel est la confusion du patrimoine de l'entrepreneur et celle de ces biens de production. Par conséquent en cas d'échec,
vous perdrez une partie de vos apport et au pire des cas tout vos biens (sauf une table et 2 chaises ^^ c'est les textes...).
L'avantage d'une entreprise individuel est sa rapidité de création et sa facilité de gestion (en particulier au niveau de la compta et de la fiscalité).
Par contre, il faut prendre en compte que en tant sous une entreprise individuel, vous serez imposé à IRPP (Impôt sur les revenues des personnes physique), par conséquent si votre imposition actuel
est au dessus de la tranche à 30 % ... cela ne vaut pas le coup car l'IS ( impôt sur les bénéfices qui concernent tout les sociétés par action, les SARL sauf celle de "famille" ...) est à taux de
33.1/3%

Pour la SARL, elle ne demande pas forcément comme une SA de capital minimum élevé (1€ mais bon c'est pas crédible au niveau des fournisseurs et des clients).

L'avantage d'une SARL reste au niveau de la protection des associés et celle des "Stake Holders"(partie prenante).

La SAS est une forme où l'on peut faire ce que l'on veux ... par exemple changer les droits de vote, permettre la continuité de l'activité en cas de décès d'un associé, ... presque tout.
Par contre cela nécessite un juriste afin de trouver tout les clauses nécessaire et adapter pour votre activité, mais je considère cela comme du sur-mesure ... .

Mon point de vue est celui de la création d'une SAS car le changement de statut est une chose complexe et qui vous coutera chère si vous changez en cours de route ... ( au niveau de la compta et de
la fisca, l'expert comptable prendra des frais, ...).

Considérer que votre activité peut très vite marché de manière importante ( CA élévé, plusieurs salariés, plusieurs fournisseurs, ...), la SAS est une forme adéquate pour vous, à mon avis.