Dan Brown, Joseph Stiglitz, de l'âne au coq

Publié le par The dudde

J'aime bien Joseph Stiglitz: il est très intelligent et pourtant je comprends tout ce qu'il dit (hé hé).
C'est d'ailleurs peut-être à ça qu'on reconnaît quelqu'un de vraiment brillant, il explique des choses compliquées très simplement.
Ce n'est pas la première fois que je vous recommande une de ses interventions (voir ici, c'était très très bon), et une fois encore, il décrypte le sommet de Copenhague avec simplicité, explique pourquoi il a échoué et surtout, ce qu'il faut faire maintenant.
A lire .

Passons du coq à l'âne, Dan Brown a déjà écoulé en France 674 000 exemplaires du "Symbole perdu".
Je n'ai jamais rien lu de lui donc tout ce que je vais dire est complètement subjectif et orienté. Je suppute, ainsi, que c'est haletant et mal écrit et que ça fera sans doute un bon scénario pour le cinéma américain. Comme du Marc Lévy ou du Guillaume Musso (voir ici).
Bon allez, un peu d'humilité, ce n'est certes pas mon style de littérature, mais tant que ça détourne les gens de TF1, c'est bon à prendre. Je n'ai pas de mal à imaginer qu'on est beaucoup plus riche après la lecture d'un livre de Dan Brown qu'après une émission de la chaîne sus citée. Ce n'est pas dur, certes. 

Je vous laisse découvrir ci-dessous le classement des 10 meilleures ventes en 2009 (mais si on voit), ainsi que l'article plus complet (et moins partisan...) des Echos sur le sujet.

Dan-Brown.jpg

Publié dans As time goes by

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article